Le dérèglement du système immunitaire joue un grand rôle dans l'évolution de la SEP, on peut donc influencer celui-ci à long terme grâce aux interferons. La substance active de ces traitements est l'interferon Beta.
Cette substance appelée cytokine est normalement présente dans le corps humain et joue un rôle médiateur permettant à certaines cellules de communiquer entre elles.
Elle aide le corps à se défendre contre les virus, inhibe la croissance des tumeurs et stimule l'activité du système immunitaire.